lundi 27 juin 2011

De la correction... oui, je le veux!!!

Samedi dernier, nous avons célébré le mariage de ma meilleure amie, Judy. Nouvellement célibataire, je peux vous dire que j’aurais bien des histoires à vous raconter. Mais ceci n’ait pas le propos principal que je veux souligner aujourd’hui. Par contre, voici une petite avant première de mes idées pour mes prochains articles: les chroniques d’une fraîchement divorcée. Intriguez? Ce dernier sujet traitera des meilleures adresses soins à Montréal. Donc, si vous avez des suggestions, n’hésitez surtout pas à me les envoyer!

Revenons à nos moutons maintenant.

Alors, me voilà, par un beau samedi matin, café à la main et deux belles valises sous les yeux (annonceur d’un léger manque de sommeil) amorcer une journée de maquillage intensive. Je me demande encore si des mimosas à 7H00 du matin, c’est un peu trop tôt? Bref, j’avais un horaire surchargé à souhait et le but premier était de ne pas avoir de retard afin que tous puissent arriver à l’heure. Comme j’étais « la » demoiselle d’honneur et « le » témoin à la fois, je ne voulais pas avoir l’air d’une dépravée sur les photos. Je devais donc me garder un peu de temps pour ma propre personne...

Ok! Ok! Je ne suis pas ici pour vous raconter le récit de ma journée, ou vous dire, tout simplement, à qu’elle point je suis une machine à produire des maquillages! Mais, enfin... J’ai plutôt envie de vous parler de mon petit défi personnel de la journée. Laissez-moi vous en faire un petit topo.

Voici Nathalie :

•Célibataire
•Début trentaine
•Belle apparence 
•Une personnalité à tout casser
•Super active; pratique plusieurs sports, tel le hockey et le football
•Véritable reine des cocktails

Bien sûr, j’en passe. Mais alors, où est l’erreur? Jusqu’ici tout semble extrêmement intéressant. 

Je sais, je sais, messieurs... Si vous voulez ses coordonnées, je me ferais un plaisir de vous les acheminer, car c’est tout de même « elle » qui a attrapé le bouquet. Le seul hic, Nathalie, une semaine avant le mariage et dans une partie effrénée de football, c’est éraflé les deux mollets. Maintenant, à vous de me dire s’il s’agit seulement d’une petite éraflure.



Donc, depuis quelques semaines, je travail pour Cover FX, une compagnie spécialisée en fond de teint correctif. Comme j’ai déjà prévu faire l’éloge de cette belle entreprise canadienne dans un article futur et si vous ne connaissez pas cette compagnie, je vous invite fortement à aller jeter un petit coup d’oeil sur le site.

Je peux vous dire qu’entre deux préparatifs de mariage (je vous jure que j'ai pris mon rôle de demoiselle d'honneur à coeur) et après quelques tests et quelques recherches, j’avais très hâte de mettre mon talent à l’oeuvre. Donc, voici comment j’ai procédé :

1-Les préparatifs : Comme il s’agit d’une blessure tout de même importante, il est nécessaire de bien préparer la peau avant d’apposer le maquillage de correction. Je vous conseille fortement le Skinprep de Cover FX qui est non seulement une base pour le visage, mais aussi pour le corps. Ce qui est essentiel de retenir de cette base, lorsque l’on parle de correction, c’est qu’il s’agit d’un produit spécialement conçu pour les peaux sensibles (sans parabènes, sans huile et sans parfum). Il s’agit donc d’un véritable concentré vitaminé (f,a,c,e) qui aide à réparer la peau des dommages causés par le soleil et stimule le collagène naturel de celle-ci. Donc, en appliquant sur la région concernée, le fond de teint glissera et adhérera beaucoup plus facilement.



2- La cérémonie de la dé-pigmentation : Ensuite, j’ai utilisé le fond de teint Natural FX couleur E0 afin de diminuer la pigmentation de la plaie. Ce fond de teint est souvent employé pour sa couvrance moyenne et pour son aspect peau naturelle. D’ailleurs, il est le choix numéro un des dermatologues pour cet effet, mais aussi parce qu’il est à base d’eau et qu’il a une protection solaire de 15. De plus, il est souvent utilisé pour camoufler des tatouages. J’ai choisi cette texture parce qu’elle est plus facile à travailler sur une blessure de la sorte, que le fond de teint Cover FX qui est beaucoup plus épais.  Pour de meilleurs résultats, vous pouvez utiliser le pinceau #110 pour travailler dans les reliefs et le pinceau fond de teint #130. Finalement, poudrez avec le Setting FX Light afin de fixer le fond de teint et qu'il devient résistant à l’eau.



3- Le sacrement du camouflage: Pour terminer, j’ai utilisé le Conceal Fx qui est un correcteur de teint photo-ajustable. Ce qui veut dire que la couleur se fondera avec la couleur naturelle de la peau. De plus, il a été élaboré de façon « HD friendly », ce qui veut dire que même les caméras les plus sensibles n’y verront que du feu. Il contient aussi du bisabolol, dérivé de la camomille, qui réduit la rougeur et qui a une action inflammatoire. Vous pouvez utiliser les pinceaux énumérés un peu plus haut, mais personnellement, je trouve qu’à cette étape, l’application au doigt est beaucoup plus facile. Surtout, n’oubliez pas de vous laver les mains.  



Alors, voilà le résultat final:


Ben non n'allez pas croire que je veux une belle robe blanche! Je suis loin de me marier de si tôt. Je n’ai même pas réussi à attraper le bouquet et ce, malgré que j'ai plaqué deux, trois tantes qui me bloquaient l’accès. Ce n'est pas grave, je ne désespère pas, il me reste encore deux belles années avant de croiser l’homme de ma vie dans la rue. Après, je vais devoir sortir les grands moyens! Pour le moment, je vous prépare les chroniques d’une fraîchement divorcée. Ça, oui... Je le veux!



lundi 20 juin 2011

La vérité est-elle bonne à dire??? Deuxième chapitre:



Bon ça y est!

Je viens tout juste de finir ma première boîte. Je vous jure, chers disciples, j’ai été assidu. Matin et soir, je respectais mon rendez-vous religieusement et ce, même si je devais me coucher plus tard ou être en retard pour le boulot. Par contre, j’espère toujours les résultats majeurs pour répandre la bonne nouvelle. 

Psittt! J’attends toujours mon "line-up" d'hystériques devant mon comptoir Liérac.

Patience Stéphanie, patience... N’oublie pas que tu as spécifié dans ton dernier billet que les résultats sont visibles après huit semaines. Merci voix de ma raison. Je dois être réaliste et me dire que j’ai seulement vingt jours de travail jusqu'à maintenant. 

Alors, je ne me décourage pas et je continue vers le droit chemin : boîte deux.


Pour spécifier, je n’ai pas de résultats visibles renversants mais, mon copain, du moins, ce qu'il en reste (Il s'agit d'une autre histoire) a remarqué que ma peau est plus douce. Tout de même un avantage positif.

Par contre, à force de me scruter à la loupe, j’ai constaté que mes vergetures étaient plus apparentes, mais loin d'être rouges. C’est probablement le désagrément d’utiliser le produit mais comme je suis "freak" et que j’espère toujours, je vais continuer.

Avant:                                                                                                     Après 20 jours:

Alors, je garde toujours foi en ma boîte numéro deux.
À suivre..

mercredi 15 juin 2011

Cette semaine, je craque...


Tous simplement pour le vernis Sally Hansen complete salon manucure #220 café au lait et le vernis #596 Miss Mole de Gosh. Parce que toutes mes clientes m’en parles, mais surtout, parce que la « nude attitude » c’est le nouveau « french » et c’est tellement « addictive ».

Essayez de ne pas vous en passer!!!


Un gros merci à Annie pour  les belles photos: Safi photographie

dimanche 12 juin 2011

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus...



Je crois que le printemps est un éternel cycle répétitif...

Des couples se forment, d’autres se déforment. Je parle par expérience. Il n’y a personne qui a dit, un jour, que la vie de couple était facile. Bien au contraire! Mais, avouons-le, nous aimerions tellement mettre le doigt sur la solution qui résoudrait l'équation de nos problèmes relationnelles. Par contre, soyons honnête, il s'agit tellement "du" sujet par prédilection au restaurant entre copines. Évidemment, n'oublions pas notre belle bouteille de rouge pour que le souper soit haut en couleur.

C’est temps-ci, mis à part le fais d’abuser des crèmes anti-cellulites et des soins auto-bronzants, j’ai envie de lancer des assiettes, de faire valoir ma personne à la gente masculine et de prendre conscience que je suis sur le bon chemin. Je réalise que je suis loin d’être beige... je suis orange, moi! Et l'on doit m'accepter ainsi. Alors, pour me calmer, je lis à temps perdu : les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus. Avec un petit sourire en coin, bien sûr. C’est fou comme John Gray n'a pas tort du tout. Les hommes et les femmes sont différents sur une multitude de facettes : communicationnelle et relationnelle.

C’est un peu pareil au niveau soins cosmétiques. La peau des femmes est beaucoup plus fine et fragile que celle des hommes. Ce qui explique un peu, le pourquoi du comment, notre peau tant à vouloir vieillir plus rapidement que celle de ces messieurs et ce, malgré que le processus soit un peu plus long. Alors, les filles, je vous donne le droit de les haïr...maintenant!

Mais au fond de nous, on les aimes tellement nos hommes. Blague à part, la différence majeure est que la peau des hommes sécrète davantage de sébum. Elle est plus épaisse et à tendance à vieillir plus brutalement avec l'apparition de rides profondes. (rire diabolique).

Donc, pour vous messieurs, voici un petit peu de notions de bases qui seraient susceptibles de vous intéresser : L’art du rasage. Comme il y en a encore entre vous qui se sente un peu perdu devant tout ces produits ou mieux, que vous préférez encore voler la crème de votre blonde en cachette, j’ai voulu commencer par quelques chose de simple et qui vous concernait tous de près.

Alors, voici les 3 commandements :

1- Avec un nettoyant tu te laveras : Pourquoi nettoyer? Parce qu’il s’agit d’un incontournable pour préparer et faire respirer la peau. De plus, elle permet d’éviter les coupures ou les irritations désagréables, et par le fait même, empêcher de vous retrouver le visage parsemé de petit bout de kleenex. Utilisez un gel qui aura comme action de nettoyer sans agresser votre peau. Il s’agit donc d’une première étape à la préparation du rasage, car ceci permet d’assouplir le poil. Un petit conseil : utilisez un désincrustant une à deux fois par semaine. C’est la clé pour éviter les petits boutons et les poils incarnés. Psiiit!!! Le désincrustant fait la même action que le raclage des feuilles sur le terrain en automne. Façon simple de dire qu’il enlève les petites peaux mortes.

2- Avec un gel ou une mousse tu te raseras : Je vous conseille l’utilisation d’un gel  ou  d'une mousse à raser de qualité tel que Biotherm. Pourquoi? Parce qu’elles créent un filme protecteur entre la lame de rasoir et votre peau. Pour vous le prouver, nous pouvons effectuer le test du kleenex. Si je me sens reine de la technologie, je devrais être en mesure de vous concocter un petit vidéo pour vous le prouver. Voici l’explication : la plupart des mousses ou des gels commerciaux contiennent un très haut pourcentage en eau. Tandis qu’une mousse ou un gel de qualité contient une formule apaisante enrichie aux extraits de planton thermal et de camomille, ce qui prévient et diminue les irritations, les rougeurs et les échauffements. Intéressant!? Mais où je veux en venir avec mon foutu kleenex? Vous pouvez même réaliser le test à la maison. Prenez votre mousse commerciale et mettez là entre deux kleenex. Comme elle contient beaucoup d’eau, elle transperce le tissu.

video

Avec leurs ingrédients de qualité, Biotherm crée un filme protecteur entre votre peau et la lame de rasoir... Magie! La mousse forme un coussin et ne transperce pas le tissus.

video

3- Avec un après rasage tu apaisera : Un après rasage est de mise pour calmer votre peau. Vous pouvez choisir le soin qu’il vous plaît, de préférence avec des extraits d’huiles végétales pures ou avec un peu d’alcool pour l’effet anti-sceptique.

Alors voilà, le journal d’une beauty junky s’adresse à vous aussi messieurs. Je vous suggère de le lire en cachette ou de vous assumer entièrement car il y aura toute une section qui vous sera dédiée. Voici une belle façon de vous informer et de vous éduquer tout en restant dans le confort de votre foyer.

Et pour vous mesdames, ruez-vous vers le prochain comptoir Biotherm pour dénicher le cadeau parfais pour la fête des pères, ou vous précipiter dans une librairie afin de vous procurer le livre les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus. Ceci vous donnera suffisamment de jus et d'informations à votre prochain souper de fille.

vendredi 3 juin 2011

Sublime sans artifices!!!

Le 8 juin prochain, en collaboration avec canal vie, Elle Qc et Rock Détente, se tiendra la deuxième édition de la


Le défi: Se montrer au naturelle et délaisser poudrier, fond de teint et mascara. Un gros 24 heures sans artilleries lourdes et comme seul accessoire notre personnalité explosive.

Je saute sur mon agenda en priant le ciel que je ne travaille pas. Merde... Je suis "scédulé". Je vais manquer la diffusion du documentaire, Belle au naturelle- la séduction, présenté à Canal Vie. Ahhhh... La vie en blonde. Je ne suis même pas câblé.

J’ai tout de même envie d'y participer à cette journée, question de soutenir ce mouvement de masse, qui en quelques sortes, lance un débat sur la question de la confiance et l’estime de soi chez la femme. D’ailleurs, même s'il ne s’agit que de mon opinion personnelle, j’aurais bien aimé que les dirigeants de cet événement mettre l’accent sur ce point, ce qui aurait été, à mon avis, davantage accrocheur. Mais bon, rien ne nous empêche, chères junkies, que ce soit NOTRE journée sur l’estime de soi.

À ce sujet, lors de mes recherches, je suis tombé sur une entrevue réalisée par Marie-France Pellerin. Son invité, Marina Orsini, souligne un propos des plus intéressant: «Une révolution et une solidarité féminine s’expriment à travers cette Journée sans maquillage. C’est toute une réflexion sur la société et ce que nous renvoient les magazines, qui nous dictent ce qui est bien et «in». Ça nous rappelle aussi que nous sommes toutes différentes. Nous sommes des individus à part entière et nous devrions l’assumer avec fierté. La beauté, ça part de l’intérieur.»

Junkies, osez vous présenter sous votre vrai jour!
Pas besoin de maquillage pour dévoiler vos couleurs!
Montrez que vous pouvez être sublime sans artifices! 

Alors, j'ai envie d'entendre vos commentaires concernant le sujet, vous, folles du maquillage. Dites-moi franchement ce que vous pensez? De plus, nous pouvons, nous aussi, faire un collage photo de vous au naturelle pour nous montrer solidaire et pro estime de soi! Je commence la chaîne en publiant une photo de la magnifique et crapuleuse Céline Dompierre.



Sur ce, je vais allé cacher ma trousse à maquillage. Vous savez, tel un petit écureuil qui cache sa nourriture mais qui n'arrive jamais à la retrouver. Je vais essayer de ne pas tricher cette journée là et mettre uniquement mon extravagante personnalité orange . Pour l'instant, je m'en vais chanter True colors devant mon miroir afin de ne pas démordre de mon objectif: Passer une journée sans maquillage et cogiter sur le thème de l'estime de soi!!!